La règle des 4 U en Copywriting : N’en abusez pas !

La règle des 4 U fait partie des notions fondamentales en Copywriting mais pourtant personne ne le fait! C’est encore pire dans les écoles de Marketing ou dans les formations en ligne sur le Marketing. Tous le monde comprend plus ou moins l’importance d’un bon copywriting. Mais dès la “Headline” c’est mauvais… voir catastrophique en terme de clarté pour le visiteur. Pourtant tous le monde sait que la “Headline” est la phrase la plus importante pour que votre visiteur puisse envisager de poursuivre la lecture. Mais encore une fois personne ne le fait… ou très peu ou très mal. Dites vous que si vous faites cela correctement alors vous aurez clairement un coup d’avance face à 80% de vos concurrents.

Qu’est que la règle des 4 U ?

La règle des 4 U est simple, elle définit ce que le visiteur doit trouver dans votre “Headline”, chapeau et/ou sous titre; en d’autres termes votre “Header” doit contenir ces notions : Urgent, Unique, Utile et Ultra spécifique. Je suis sûr que vous vous dites :” Ben oui c’est évident…” mais pas tant puisque je suis sûr que vous ne le faites pas ou vous le faites mal. Voyons dans le détail ce qu’implique chacun de ces 4 mots magiques en Copywriting.

Urgent

L’urgence dans une offre permet au visiteur d’appliquer le facteur d’utilité qui va suivre mais aussi à lui faire comprendre qu’il pourra résoudre son problème ou atteindre ses objectifs plus rapidement. C’est aussi la notion la moins importante de les règles des 4 U mais pourquoi s’en passer alors qu’elle aura la capacité d’introduire les notions suivantes dans la tête de votre visiteur ? C’est aussi la notion la plus complexe à implémenter dans votre “Headline” sans passer pour le commercial de service qui cherche à vendre à tous prix.

Il faut donc utiliser cette notion d’urgence avec la plus grande prudence quitte à la réserver pour votre texte de vente uniquement au moment de la trivialité de l’offre.

Unique

L’unicité est la notion qui permettra à votre visiteur d’accepter de consacrer quelques minutes pour lire votre contenu. Un contenu unique attise la curiosité de votre visiteur pour la nouveauté, le mystère du jamais vu avant… et ce n’est pas une “mince affaire” que de se différencier à notre époque.

Comprenez que vos visiteurs sont sollicités à longueur de journée sur internet; dès qu’ils ouvrent un nouvel onglet il y a une opportunité, une publicité ou autre contenu envahissant qui leur saute aux yeux. Imaginez maintenant que votre visiteur arrive sur votre page après avoir subit 8 ou 10 heures de propositions consécutives. Si par malheur votre offre ressemble de près ou de loin à ce qu’il a déjà vu 10 fois, votre visiteur quittera immédiatement votre page sans même avoir jeté un œil sur votre argumentaire.

Utile

La notion d’utilité est primordiale pour votre “Headline” car elle répond à la question que tous visiteurs avertis se pose consciemment ou inconsciemment :” What’s in it for me ? [ Qu’y a t’il pour moi ?]”

Mettez vous à la place de votre visiteur, vous atterrissez sur une page inconnue sur laquelle il y a du texte, des illustrations ou photos, vidéos… comment réagissez-vous ? Quelle question allez-vous vous poser immédiatement ? Quelle réponse exigerez-vous pour ne pas quitter la page ?

Seule l’utilité immédiate et évidente suscitera l’intérêt de votre visiteur; ne vous en passez sous aucun prétexte !

Ultra spécifique

La spécificité augmente catégoriquement l’utilité et rend plus attrayant l’offre aux yeux du visiteur. Être ultra spécifique démontrera à votre visiteur que vous avez parfaitement compris son problème, sa souffrance et son besoin prioritaire.

Dites vous qu’au plus vous serez spécifique dans votre “Headline” au plus les visiteurs qui continueront la lecture de votre page seront qualifiés et susceptible d’acheter votre offre. Et clairement si votre visiteur correspond à votre avatar il achètera à coup sûr; puisque l’offre correspond parfaitement à ce qu’il recherche de façon consciente ou inconsciente.

N’abusez pas de la règles des 4 U

N’oubliez jamais l’essentiel dans vos textes de vente, un marketeur n’est pas un commercial. Vendre à tous prix aura probablement l’effet inverse. Ne confondez pas vitesse et précipitation en copywriting; prenez le temps d’apporter crescendo une réponse précise et argumenté au problème, à la souffrance ou au besoin prioritaire de votre visiteur.

La règle des 4 U doit être utilisé pour le “header” de votre offre principalement; vous pouvez vous en servir une nouvelle fois au moment de trivialiser le prix de votre offre afin d’introduire plus facilement le call to action. Mais pas plus !

Pensez également à prouver ce que vous avancer ! C’est bien beau d’accrocher votre visiteur avec un “header” bien réalisé mais faut il encore pouvoir prouver ce que vous promettez. N’oubliez pas non plus d’apporter des preuves sociales avec des témoignages prouvant la véracité de vos propos et l’efficacité de votre offre.

La règle des 4 U pour l’email Marketing

Evidemment la règle des 4 U s’applique aussi parfaitement à la rédaction d’email Marketing. C’est à la limite même l’utilisation la plus probante puisqu’un bon e-mail se doit d’être court et percutant; alors quoi de mieux que l’Urgent, Unique, Utile et Ultra spécifique ?

Le meilleur conseil que je pourrai vous donner en Marketing : c’est de vous exercer à convaincre en un minimum de mots. C’est un exercice que je pratique moi même lorsque j’écris mes e-mails marketing. Il m’arrive fréquemment de réécrire 2 ou 3 fois le même e-mail afin qu’il tienne sur un écran de smartphone sans devoir scroller la page. Dites vous que si vous n’arrivez pas à faire passer un message, une idée, un concept en moins de 100 mots; alors il est inutile d’écrire un texte de 5000 mots car personne ne le lira !

Imposez votre différence… soyez Divergent !

1 commentaire

  1. Michel février 28, 2022 à 2:43

    Urgent unique utile ultra spécifique, c’est vraiment ça le top dans une page de vente, ça fait la différence 🔥🔥

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.